EuropeanMigrationLaw.eu

Asile, immigration, libre circulation des personnes

Un accès unique au droit et à la politique de l'UE

> Toutes les données

Données

EUROSTAT - Population étrangère dans les Etats membres de l'UE

Publié le 25/03/2021

Environ 5% des personnes vivant dans l'UE sont des citoyens non européens

Au 1er janvier 2020, 23 millions de citoyens d'un pays tiers vivaient dans l'un des États membres de l'UE, représentant 5,1% de la population de l'UE.

En outre, 13,5 millions de personnes vivaient dans l'un des États membres de l'UE avec la citoyenneté d'un autre État membre de l'UE, ce qui représente 3,0% de la population de l'UE.

Part la plus élevée au Luxembourg, la plus faible en Pologne et en Roumanie

En termes relatifs, l'État membre de l'UE avec la part la plus élevée de citoyens non nationaux était le Luxembourg (47 % de sa population totale).

Une forte proportion de citoyens étrangers (10 % ou plus de la population résidente) a également été observée à Malte, à Chypre, en Autriche, en Estonie, en Lettonie, en Irlande, en Allemagne, en Belgique et en Espagne.

En revanche, les non-ressortissants représentaient moins de 1 % de la population en Pologne et en Roumanie.

Dans la plupart des États membres de l'UE, la majorité des non-ressortissants étaient des citoyens de pays tiers. Ce n'est qu'en Belgique, en Irlande, au Luxembourg, en Autriche et en Slovaquie que les non-ressortissants étaient principalement des citoyens d'un autre État membre de l'UE.

EUROSTAT - Share of non-national in the resident population

EUROSTAT - Share of non-national in the resident population

Source : EUROSTAT

Lire aussi :

Rubriques associées

Données et cartes

Droit et jurisprudence

×

* Requis